Poussette

Poussette ou landau : quelle différence ?

La promenade de bébé est un moment important pour son développement personnel. Les moyens de locomotion disponibles pour le confort de votre tout-petit sont divers : du landau à utiliser dès la naissance à la poussette canne, en passant par le modèle 3 en 1. Retrouvez ci-après un bref aperçu des avantages et des inconvénients de chaque modèle pour vous aider à faire votre choix.

Le landau à berceau

Le landau constitue l’abri idéal pour promener votre nouveau-né à l’extérieur. Dans ce cocon douillet, votre nourrisson est tourné en votre direction pendant que vous avancez. La nacelle est surmontée d’une capote pour protéger la tête de bébé de la pluie ou du vent. Une protection imperméable est aussi présente pour préserver le corps de l’humidité ou du froid. Certains modèles peuvent se transformer, à l’image de la poussette Cybex afin de servir plus tard, lorsque bébé pourra tenir assis. Bien que la taille du landau soit relativement importante, son châssis est pliable à plat pour faciliter le rangement. À noter que le landau peut aussi servir de lit d’appoint en cas de déplacement.

La poussette adaptable au siège auto

Dès que la colonne vertébrale de bébé se renforce aux environs de son sixième mois, l’enfant peut s’asseoir sans peine. Vous pouvez alors le promener dans une poussette adaptable sur un siège de voiture équipé des fixations réglementaires. Ce modèle confortable convient aux petits jusqu’à leurs douze mois. Il faudra ensuite passer à la poussette pliable.

Bébé 9 poussette

La poussette pliable

Comme sur une poussette Kinderkraft, les modèles pliables sont modulables. Vous pouvez installer bébé le regard à l’avant ou bien tourné vers vous. La rigidité du dossier offre un excellent compromis entre confort et support. Ce type de poussette est léger, facile à manipuler et à pousser. La poussette pliable est de plus facile à ranger et à stocker verticalement sans encombre.

La poussette-canne

Le modèle le plus pratique pour emprunter les transports en commun est assurément la poussette-canne. Il s’agit d’une solution complémentaire à un autre type de poussette. Le modèle canne est le moins cher et le plus léger de tous, mais il ne doit servir que ponctuellement. Son dossier mou n’offre pas un bon soutien dorsal nécessaire lors de longues promenades. La poussette-canne ne convient pas avant l’âge de six mois.

Poussette Kinderkraft

Landau ou poussette : veillez à la sécurité

Quel que soit le modèle de landau ou de poussette que vous choisissez, veillez à certains éléments de sécurité. Avant d’installer bébé, enclenchez systématiquement le frein intégré à l’équipement. Puis, ajustez le harnais sans gêner votre tout-petit, mais en le sécurisant. Surveillez toujours votre enfant afin qu’il ne se mette jamais debout dans sa poussette. N’accrochez pas de sacs lourds aux poignées, afin d’éviter tout risque de basculement. Enfin, éloignez-vous de votre chérubin lorsque vous procédez à l’ouverture ou à la fermeture du dispositif.

Certains modèles sont évolutifs. Ils permettent d’accompagner Bébé lors de ses premières années. Ces équipements évolutifs sont de plus en plus tendance et permettent aux parents de réaliser des économies. C’est le cas de la chaise haute Kinderkraft, qui se transforme en chaise classique quand votre enfant devient plus grand.

Le choix du landau pour emmener votre nouveau-né en balade s’impose dès la naissance. Cette nacelle sur roue permet de sortir votre nourrisson à l’extérieur dans un cocon douillet et protégé. Lorsque bébé est capable de tenir assis sans basculer, vous pouvez alors l’asseoir dans une poussette. Les modèles sont variés, permettant de répondre à toutes les configurations.