Appareil auditif invisible

Que valent les appareils auditifs invisibles ?

Les personnes dont l’audition diminue hésitent parfois à opter pour des prothèses en raison de leur manque de discrétion. Or aujourd’hui, grâce au progrès technologique, il existe des appareils auditifs de plus en plus petits, voire invisibles. Il est toutefois important de savoir à qui ils sont destinés et quel est leur coût avant de vous engager.

Qu’est-ce qu’un appareil auditif invisible ?

Un appareil auditif invisible est une prothèse de très petite taille, réalisée sur mesure, grâce à une imprimante 3D. Elle épouse donc la forme du conduit auditif de la personne malentendante. Cet appareil est glissé à l’intérieur du conduit auditif, de sorte qu’il est parfaitement invisible pour l’entourage.

À qui se destinent les appareils auditifs invisibles ?

Le recours aux appareils auditifs invisibles répond à certaines exigences. D’une part, il faut que le degré de surdité soit faible ou modéré. Au-delà de 70 % de perte d’audition, ce type d’appareil est insuffisant. Il faut alors opter pour un appareil moins discret, mais plus adapté. D’autre part, la forme du conduit auditif de la personne est déterminante : il ne doit pas être trop étroit ou biscornu.

Les avantages et inconvénients des appareils auditifs invisibles

Parmi les avantages de ce type de prothèse auditive, il y a sa discrétion, sa réduction de la résonance et son adaptabilité aux échanges téléphoniques. Quant aux inconvénients, ils sont liés à la dextérité nécessaire pour manipuler des appareils de petite taille. Mais aussi à leur caractère énergivore.

Autres inconvénients : leur fragilité et l’entretien important qu’ils nécessitent. Enfin, renseignez-vous sur le modèle de votre appareil auditif invisible et le remboursement auquel vous pouvez prétendre.

Appareil auditif

Le coût d’une prothèse auditive invisible

Autre paramètre à prendre en compte avant d’opter pour un appareil auditif invisible : son coût résiduel pour vous. Depuis janvier 2019, la réforme du 100 % santé s’applique aux appareils auditifs. Cette réforme vise à permettre à tous d’accéder aux soins grâce à une prise en charge à 100 % par l’Assurance maladie. Elle ne concerne qu’une certaine gamme d’appareils auditifs. Ainsi, le remboursement de la sécurité sociale en 2020, pour chaque oreille, est de 350 €.

Pour être pris en charge, vous devez avoir une ordonnance médicale pour des prothèses auditives. Il vous faut aussi choisir un appareil auditif dans la liste des prothèses prises en charge. Enfin, votre audioprothésiste doit vous rédiger un devis répondant aux normes de la réforme 100 % santé.

Opter pour un appareil auditif invisible est une solution plus esthétique, car discrète. Cette option doit cependant répondre à certaines conditions (degré de surdité, dextérité…). En outre, la réforme 100 % santé de l’Assurance maladie permet désormais une meilleure prise en charge de ces prothèses auditives. Et donc une accessibilité à tous.