coûte ruche

Combien coûte une ruche ?

De plus en plus de particuliers ont envie d’installer une ruche dans leur jardin lorsqu’il dispose de l’espace suffisant. Avec quelques connaissances en apiculture, cela permet de produire son propre miel sans trop de difficulté. Il s’agit aussi d’un acte écoresponsable qui participe à préserver la nature et les abeilles. Si vous souhaitez installer une ruche chez vous et que vous souhaitez avoir plus d’informations sur combien ça coûte, vous êtes au bon endroit. Focus.

Les différents types de ruche

Si vous souhaitez acquérir une ruche, il faut tout d’abord savoir qu’il en existe différents types. Il vous faudra les connaître si vous voulez faire un choix avisé.

Les ruches traditionnelles

Il existe différents modèles de ruches traditionnelles disponibles sur le marché.

Premièrement, il y a la ruche en paille. C’est le modèle le plus ancien et qui reproduit le confort de l’habitat naturel des abeilles. On l’utilise en tant que ruche temporaire, notamment lors de la capture d’urgence d’essaim.

En second lieu, on distingue la ruche kényane (KTBH). C’est un modèle de forme trapézoïdale qui s’inspire de la ruche traditionnelle grecque. Elle est particulièrement économique et aussi facile à construire.

Enfin, il y a la ruche tronc qui se distingue par sa durabilité et la ruche alsacienne (ou ruche Bastian) qui est un modèle qui se distingue par sa grande mobilité.

Les ruches verticales

Parmi les ruches verticales, on retrouve plusieurs modèles parmi lesquels pourrait bien figurer la vôtre. Les plus connues sont sans doute la Ruche Dadant et la ruche Langstroth. Il s’agit en effet des modèles standards le plus populaires en Europe.

On distingue ensuite la ruche Voirnot, qui est un modèle cubique mis au point par l’abbé Voirnot. Elle est idéale pour une installation en montagne.

Enfin, il y a la ruche Warré, inventée par l’abbé Emile Warré. Il s’agit ici d’un modèle ergonomique pour les abeilles et facilitant le travail de l’apiculteur.

Les ruches horizontales

Il existe aussi des ruches horizontales, qui sont assez intéressantes puisqu’elles permettent aux abeilles de vivre sans cire, ni cadre préfabriqués.

Autres types de ruches

On retrouve dans le monde d’autres alternatives qui constituent autant d’options envisageables. Parmi celles-ci : la ruche Layens, la ruche WBC (William Braughton Carr) ou encore la ruche de production.

Où acheter une ruche ?

Aujourd’hui, il est possible de se procurer une ou plusieurs ruches de différentes façons. Vous pouvez opter pour un achat dans une enseigne physique de jardinage ou de bricolage qui en propose.

En second lieu, vous pouvez réaliser votre achat sur le web. Vous disposerez alors d’un choix infini et pourrez choisir votre ruche depuis le calme et le confort de votre intérieur. De nombreux sites spécialisés sont présents en ligne à l’instar de Naturapi qui est une excellente référence.

En dernier lieu, vous pouvez la commander chez un artisan menuisier de votre commune. Cela nécessitera toutefois un budget plus important et un temps de fabrication plus long.

Quel est le prix moyen d’une ruche ?

Le prix moyen d’une ruche dépend de plusieurs facteurs (modèles, matériaux, qualité, provenance, etc.). On peut cependant établir le prix moyen d’une ruche à 60 euros.

Vous retrouverez néanmoins des ruches plus économiques pouvant être distribuées dans des tarifs entre 15 et 40 euros. Pour les ruches les plus perfectionnées et qualitatives, il faudra prévoir un budget allant de 50 à 250 euros.

prix ruche

Grâce à cette présentation, vous disposez désormais d’une idée plus précise de combien coûte une ruche. Vous l’aurez compris, il s’agit d’un projet tout à fait accessible pour la plupart des foyers. Alors si vous êtes vraiment motivé à apprendre l’apiculture pas à pas, n’hésitez plus et investissez dans votre première ruche auprès d’un fournisseur de qualité, avec un deal sur internet.