Pourquoi les commerçants adhèrent-ils aux deals ?

Il y a une dizaine d’années, la société de consommation découvrait les deals qui promettaient et d’ailleurs promettent toujours de réaliser de très bonnes affaires à moindre coût. Si les expériences diffèrent d’un client à un autre et selon la prestation achetée, souvent la question qui se pose est la suivante : mais pourquoi les marchands et autres prestataires de services acceptent-ils de brader leurs prix et de les casser. A quoi jouent-ils et surtout qu’y gagnent-ils ? Il y a forcément arnaque diront les uns puisque personne n’accepte de baisser à ce point ses prix pour une même qualité. Faux affirment les sites de deals qui clament haut et fort que les marchands et autres prestataires de services y gagnent en terme d’image positive et de publicité.

Un coup de marketing donc qui profite aussi bien au client qu’au commerçant pour une satisfaction à double sens, voire à triple sens pour être plus proche de la réalité. En effet, une tierce partie existe et si elle n’apparait pas forcément au tableau en pôle position, elle n’en demeure pas moins importante, à savoir le site de deals et d’achats groupés qui prélève près de 50% sur les transactions et pose la condition d’une ristourne d’au moins 50% sur les coupons. Les sites de deals justifient ces pratiques par le coût élevé des salaires et des commissions que touchent les commerciaux qui partent à la chasse aux bonnes affaires, négocient et concluent des accords profitant aux clients.

Le commerçant bénéficie quant à lui d’un coup de pub qui s’étale sur une durée bien déterminée. A lui par la suite de fidéliser ses clients et de transformer cette publicité en action pérenne et rentable pour son commerce. C’est en offrant un service de qualité dès la première fois qu’il est possible de convaincre un client de revenir et de devenir un habitué des lieux mais si, au premier contact, le travail est bâclé et la déception est au rendez-vous, il ne revendra jamais. Pire encore, il fera de la mauvaise publicité au prestataire de service qui l’aura déçu et assimilera ce deal à une arnaque. Le secret d’un deal réussi est donc de satisfaire le client dès son premier passage pour qu’il en garde un bon souvenir et qu’il fasse de nouveau appel à ce commerçant qui aura comblé ses attentes. De plus, comme il a été satisfait, il achètera d’autres deals et en parlera positivement autour de lui.